Le blog de Victoire


7/10/'16

comme un parfum

Quais du Rhône à Arles, il y a une douzaine de jours. Je repère cet homme que je trouve beau avec sa moustache et son chapeau. Je lui souris, lui souriait déjà, il me dit quelque chose sur le temps qu’il fait. Je pense à le photographier, pour attraper mon appareil je plonge dans mon sac à main, quand j’en ressors il est déjà loin. Je quitte les quais et descends vers la terrasse d’un restaurant, je lis la carte disposée à l’extérieur.

Dans mon dos j’entends
— vous aurez bien le temps pour un café ?
puis tout de suite après
— je crois que vous voudriez me photographier
puis
— vous m’êtes apparue comme un parfum

Je dis qu’il me reste quarante minutes avant ma séance de cinéma, il est d’accord, je dis plutôt un verre de vin rouge, il est d’accord aussi. Il s’appelle Sherif. Ma bouche est mauve et il y a de la mousse de lait dans sa moustache.

 

14589852_10153869314707483_8479790075581296723_o

Partager sur Facebook, Twitter & catégorie(s) : Non classé

0

Laisser un commentaire