Le blog de Victoire


29/11/'12

Soie

Soie, c’est la première parole douce qu’on a eu à mon attention, ici, à Montréal. « Une vraie soie tu es, Victoire« . Depuis ce jour, au tout début de mon voyage, ce mot résonne souvent à mes oreilles, et sa délicatesse est sans doute inversement proportionnelle à l’impact qu’il est sensé produire chez son interlocuteur, la grandeur du sentiment à transmettre. Soie, ce sont aussi les fils dorés et minuscules qui se tissent un chemin sous ma peau et qui me lient infiniment à cet endroit, des broderies fines, souples et extensibles pour me laisser libre de partir et libre d’y revenir demain. Des liens en soie, donc, des liens en soi, en moi. Songer à soi, vibrer pour soi, enfin.

Combler les vides en soie.

 

Et puis il y a cette neige légère, ces flocons téméraires, ce blanc… hésitant. En prologue de Montréal à l’hiver, c’est de la dentelle qui s’en vient, c’est la vie qui va de soie.

 

Partager sur Facebook, Twitter & catégorie(s) : Montréal

0

Laisser un commentaire