Le blog de Victoire


17/03/'12

Bird,

J’étais il y a quelques minutes dans le tram 94, le dos appuyé contre la fenêtre. A côté de moi un accordéoniste jouait des airs sans fond, sans fin, il grimpait et dévalait les gammes en continu. Dehors, un oiseau volait à la même vitesse que nous roulions, vite, vite, et il grimpait et dévalait le ciel fonction du vent et de la pluie. Il battait des ailes en rythme; tout, l’accordéoniste pianotant et l’oiseau pilotant, était parfaitement coordonné. J’ai pensé « l’oiseau danse ».

 

Partager sur Facebook, Twitter & catégorie(s) : Everyday's Love

0

Laisser un commentaire